Quelle heure est-il? PREMIER VOITURIER. Je crois qu'il est deux heures. GADSHILL. Je t'en prie, prête-moi ta lanterne pour aller voir mon cheval dans l'écurie. PREMIER VOITURIER. Doucement, je vous en prie; nous savons, ma foi, un tour qui en vaut deux comme celui-l

HENRI. Parlez, messieurs; comment cela s'est-il passé? GADSHILL. Nous quatre sommes tombés sur une douzaine ou environ. FALSTAFF. Seize au moins, milord. GADSHILL. Et les avons garrottés. PETO. Non, non, ils n'ont pas été garrottés. FALSTAFF. Que dis-tu, maraud? Ils ont été tous garrottés sans exception d'un seul, ou je suis un Juif, un Juif hébreu.

POINS. Mais, mes enfants, mes enfants, c'est demain qu'il faut se rendre dès quatre heures du matin chez Gadshill. Il y a des pèlerins qui s'en vont

BARDOLPH. Quelles nouvelles? GADSHILL. Enveloppez-vous, enveloppez-vous; vite, mettez vos masques: voil

GADSHILL. Mon garçon, s'ils ne rencontrent pas les clercs de Saint-Nicolas , je te donne ce cou que voil

LE ROI HENRI IV. HENRI, prince de Galles, } fils du JEAN, prince de Lancastre, } roi. LE COMTE DE WESTMORELAND, } partisans SIR WALTER BLOUNT, } du roi. THOMAS PERCY, comte de Worcester. HENRI PERCY, comte de Northumberland. HENRI PERCY, surnommé HOTSPUR, son fils. EDMOND MORTIMER, comte de la Marche. SCROOP, archevêque d'York. ARCHIBALD, comte de Douglas. OWEN GLENDOWER. SIR RICHARD VERNON. SIR JEAN FALSTAFF. POINS. GADSHILL. PETO BARDOLPHE. LADY PERCY, femme de Hotspur, soeur de Mortimer. LADY MORTIMER, fille de Glendower, et femme de Mortimer. QUICKLY, hôtesse d'une taverne

GADSHILL. Que viens-tu me chanter avec ton bourreau? Si jamais je suis pendu, nous serons une grosse paire de pendus; car si on me pend, le vieux sir Jean sera pendu avec moi, et tu sais bien qu'il n'est pas étique. Bah! il y a encore d'autres Troyens qui, pour le seul plaisir de se divertir, veulent bien se prêter

GADSHILL. Laisse donc, est-ce que homo n'est pas le vrai nom de tous les hommes. Dis au valet de faire sortir mon cheval de l'écurie; adieu, maroufle crotté. Le grand chemin près de Gadshill. Entrent LE PRINCE HENRI avec POINS, BARDOLPH ET PETO

GADSHILL. Oui, oui, car la justice s'est chargée de les cirer. LE GARÇON. Sur ma foi, je crois que c'est plutôt

Prête-moi ta lanterne, dit-il; par ma foi, je te verrai bien pendre auparavant. GADSHILL. Voituriers,